Telesambre RSS http://www.telesambre.be/ Télésambre - Télévision locale de Charleroi et sa région - Thuin - Chimay - Basse Sambre25fr-BESun,22 Oct 2017 08:08:58 Sun,22 Oct 2017 08:08:58 GMT Alors on change: Vivre la ville autrement https://www.telesambre.be/alors-on-change-vivre-la-ville-autrement_d_22983.htmlhttps://www.telesambre.be/alors-on-change-vivre-la-ville-autrement_d_22983.html Alors On Change ne part pas en vacances et vous accompagne aussi pendant l’été ! Dans notre numéro du mois de juillet, nous sortons de nos frontières pour aller à la rencontre de citoyens engagés aux quatre coins du monde. Parce que le changement, cela nous concerne évidemment tous, où que l’on soit sur Terre, et notamment pour imaginer de vivre la ville autrement. - Première destination, Bangkok. Comme dans toute métropole, cela bouchonne énormément dans le centre-ville, à n’importe quelle heure. Les seules artères désencombrées sont les canaux qui la traversent, y compris le fleuve Chao Praya. D’où l’idée de Yanyong, qui a décidé d’agir pour l’interconnecter avec le réseau de transports en commun de la ville - Autre ville, autres problèmes, et autres solutions ! A Rio de Janeiro, un habitant sur cinq vit dans une favela, la fameux quartiers défavorisés de la ville. Regina consacre sa vie à la lutte contre le gaspillage alimentaire dans les favelas, en apprenant aux habitants l’art de la cuisine récup basée sur la récup d’aliments qui autrement finiraient à la poubelle. Cela marche tellement bien que Regina donne des conférences un peu partout dans le monde! - Mojtaba est taximan à Téhéran, la capitale de l’Iran. Il a pris conscience de la nécessité de partager l’optimisme et la pensée positive avec ses clients il y a de nombreuses d’années déjà. Aujourd’hui, il est plus motivé que jamais et pousse la démarche encore plus loin. - Dernière étape de notre périple, Tokyo. Une mégalopole dont la population vieillit d’année en année, sans que les personnes âgées ne soient véritablement prises en charge. Heureusement, des citoyens sensibles au problème se mobilisent pour les assister. C’est le cas de Migiwa, une infirmière qui consacre sa vie à l’aide bénévole de celles et ceux qui ont encore beaucoup à donner à la société. Sun, 23 Jul 2017 19:00:00 GMT Alors on change: Que sont-ils devenus? https://www.telesambre.be/alors-on-change-que-sont-ils-devenus-_d_22984.htmlhttps://www.telesambre.be/alors-on-change-que-sont-ils-devenus-_d_22984.html Avec Alors On Change, cela fait 4 ans que nous dressons chaque mois des portraits d’acteurs de la transition. Laura faisait partie des premiers, et c’est dans sa ferme «A la Source» qu’elle nous accueille pour ce dernier numéro de la saison. Nous avons invité chez elle Elodie, Vincent et Fabian, qui eux aussi ont pas mal de choses à nous raconter sur leurs parcours. Tous les quatre sont portés par le sens qui sous-tend leur action, et ils s’accordent à dire que le parcours a été plus sinueux qu’ils ne l’imaginaient.- Laura est passée au maraîchage en permaculture et a confié l’entretien d’une partie de ses terres à des vaches rustiques qu’elle nourrit en hiver avec son fourrage. Un équilibre précaire qui lui permet de respecter cette terre nourricière sans l’épuiser.- Il y a 5 ans, Elodie, venait de décider de se lancer dans le métier de home organiser. Objectif : aider les gens à ranger leur intérieur et en même temps désencombrer leur esprit. Depuis lors, l'activité d'Elodie s'est à la fois développée et diversifiée. Elle s'est entourée d'une équipe de collaboratrices, elle donne des conférences un peu partout et s'apprête même à publier sa méthode.- Vincent qui avait quitté son emploi de directeur financier dans la grande distribution met bénévolement ses compétences au service de Oiko crédit, la plus grande banque de développement des pays du Sud par le micro-crédit. Il poursuit par ailleurs sa carrière de consultant indépendant en matière de nouveau management.- Fabian poursuit son projet d’habitat groupé malgré les nombreuses difficultés, administratives notamment, qui s’amoncellent sur son parcours. Cela ne l’a pas empêché de créer un jardin potager collectif qui fait la part belle… à la permaculture. Sat, 17 Jun 2017 17:00:00 GMT Alors on change: Quand les jeunes s'engagent! https://www.telesambre.be/alors-on-change-quand-les-jeunes-s-engagent-_d_22985.htmlhttps://www.telesambre.be/alors-on-change-quand-les-jeunes-s-engagent-_d_22985.html Place aux jeunes dans ce nouveau numéro d’Alors On Change. Ils sont de plus en plus nombreux à choisir d’agir plutôt que de subir une société qui ne correspond pas à leurs valeurs. Nous irons notamment à Tournai, où cinq étudiants en communication organisent «Fil Good», le premier festival des initiatives locales. A la base, un simple travail d’étudiants amenés à réfléchir sur un slogan : "engageons-nous pour un monde meilleur". - A 25 ans, Johakim coordonne l’une des maisons de jeunes de Tournai. Ce jeune homme s’est affirmé en quelques années comme un véritable leader de la jeunesse tournaisienne. Pour lui, la citoyenneté, ça s’apprend dès la jeunesse qui doit se réapproprier la place publique. De la parole aux actes, il n'y a qu'un pas. - Vincent n'a que 13 ans lorsqu'il tombe sur un reportage sur la pollution dans le monde. Ce reportage le bouleverse et il imagine alors un moteur écologique pour venir en aide aux populations démunies. Depuis, il n'a cessé d'y travailler. Tant et si bien qu'à 17 ans, il vient de recevoir une bourse de la RégionWwallonne de plus de 10.000 euros pour analyser la faisabilité de son projet. - Depuis son enfance, Adeline s'intéresse avec beaucoup de curiosité au monde qui l'entoure. Jeune kinésithérapeute de 26 ans, son parcours l'a menée à orienter son mode de vie vers le service aux autres. D'une part, au travers de son métier, d'autre part, via son implication dans différentes actions citoyennes. Elle attache en outre une grande importance au lien avec la nature. - Les grands-parents de Timothy étaient de modestes indépendants à Anvers. Après avoir épargné toute leur vie, en 2008 la crise bancaire leur fait perdre une partie importante de leur épargne... Cela fait réfléchir Timothy, qui entame des études de gestion et s'interroge sur la bonne gouvernance des banques. Son parcours le conduit chez NewB, une banque coopérative en plein développement. Sun, 28 May 2017 17:00:00 GMT Alors, on change: Gaspillage, non merci ! https://www.telesambre.be/alors-on-change-gaspillage-non-merci-_d_21974.htmlhttps://www.telesambre.be/alors-on-change-gaspillage-non-merci-_d_21974.html Nos acteurs de changement du jour ont fait de l’anti-gaspillage et du recyclage une philosophie de vie. Sylvie a emmené sa famille dans l’aventure zéro déchet à la maison. A quatre, ils atteignent un score incroyable : la corvée poubelle, c’est un seul sac blanc deux fois par an ! Ils ont plein d’astuces qu’ils partagent volontiers avec vous dans ce nouveau numéro d’Alors On Change. Sun, 23 Apr 2017 17:30:00 GMT Alors, on change: habiter léger https://www.telesambre.be/alors-on-change-habiter-leger_d_21488.htmlhttps://www.telesambre.be/alors-on-change-habiter-leger_d_21488.html Habiter léger… pour s’alléger la vie, pour être au coeur de la nature et respecter l’environnement, pour ne pas être mal logé ou à la rue… Roulotte, yourte, bulle, chalet, cabane, tiny house ,… l’habitat léger a de nombreux visages et en séduit plus d’un. Vincent, notre guide dans ce nouveau numéro d’Alors On Change, a fait ce choix depuis plus de 20 ans alors qu’il était étudiant et se bat au sein du Réseau Brabançon du Droit au Logement (RBDL) pour le rendre accessible à tous. Tom et Sofia voyagent beaucoup… la cabane au fond du jardin dont ils rêvaient, ils l’ont mise sur une remorque après avoir découvert le tiny house movement aux USA. Stéphane et Yann ont choisi la yourte pour réinventer le logement. Après avoir auto-construit la sienne, Yann s’est associé à Stéphane pour créer « Be yurt », un atelier de fabrication sur mesure. Ancien SDF à Charleroi, Denis est éducateur de rue depuis plus d'une vingtaine d'années. Particulièrement préoccupé par le manque de logements destinés aux plus précarisés, il n'a jamais hésité à bousculer l'establishment pour proposer des solutions alternatives comme la création Sun, 12 Mar 2017 19:05:00 GMT Alors on change: Le Japon en transition https://www.telesambre.be/alors-on-change-le-japon-en-transition_d_22986.htmlhttps://www.telesambre.be/alors-on-change-le-japon-en-transition_d_22986.html Dans ce numéro très spécial d' "Alors, on change" nous avons voyagé à l'autre bout de l'hémisphère nord, au Japon, à la découverte d'histoires positives et inspirantes dans un pays traumatisé par la catastrophe nucléaire de Fukushima. Nous sommes allés à la rencontre de citoyens et d'entreprises engagés, là-bas aussi, dans le changement et la transition. De quoi en inspirer plus d'un, ici chez nous... C'est à travers un véritable road movie de plus de 1000km que nous partagerons notre périple nippon, au cours duquel nous interrogerons la notion de pêche durable au pays des sushis, sashimis et autres poissons grillés, nous découvrirons un monitoring citoyen de la radioactivité dans la région de Fukushima ou encore la plus grande île de panneaux photovoltaïques flottants au monde et enfin une ferme urbaine installée dans les quartiers les plus commerciaux de Tokyo. Nous vous proposerons également le portrait de trois citoyens japonais qui n'ont pas attendu la catastrophe nucléaire de 2011 pour penser le Japon autrement. Fri, 23 Dec 2016 17:00:00 GMT Alors, on change: changer notre rapport à l'argent https://www.telesambre.be/alors-on-change-changer-notre-rapport-a-l-argent_d_20116.htmlhttps://www.telesambre.be/alors-on-change-changer-notre-rapport-a-l-argent_d_20116.html L’argent, cet incontournable vecteur de bien-être et de tranquillité… difficile de s’en passer ! Et pourtant, il est tout à fait possible de vivre avec peu, voir pas d’argent, et de manière encore plus épanouissante. Ce mois-ci Alors, on change ! s’intéresse à trois citoyens qui ont décidé de changer leur rapport à l’argent, par choix ou par nécessité… Le surendettement, Chantal et son mari l’ont connu lorsque l’entreprise qui les employait a fermé ses portes. Aujourd’hui, c’est terminé. Grâce au CPAS de Charleroi et de Financité, le couple a même retrouvé une capacité d’épargne. De quoi s’offrir chaque année des vacances prépayées sans grever le budget.   Rino est artiste photographe et depuis peu, réalisateur. Ses films, dédiés le plus souvent à la terre et aux ressources qu’elle nous offre, font l’objet d’un financement participatif, le crowdfunding. Ils ne voient le jour que grâce à l’intérêt qu’y portent ceux qui le cofinancent.   Sangeeta, son mari et leurs trois enfants vivent au sein de la communauté de La Poudrière à Péruwelz. Ils vivent chacun avec 30 euros de poche par semaine. Les revenus engendrés par la vente de dons sont mis dans un pot commun permettant à la vingtaine d'habitants de vivre en autonomie... loin, très loin du mode capitaliste. Un modèle de vie basé sur la solidarité où l'humain devient central. Cela fait vingt ans que cela dure et ils s'en sortent très bien! Thu, 17 Nov 2016 19:00:00 GMT Alors, on change: changer notre rapport à l'argent. Le Surendettement. https://www.telesambre.be/alors-on-change-changer-notre-rapport-a-l-argent-le-surendettement-_d_20377.htmlhttps://www.telesambre.be/alors-on-change-changer-notre-rapport-a-l-argent-le-surendettement-_d_20377.html Alors, on change: changer notre rapport à l'argent L’argent, cet incontournable vecteur de bien-être et de tranquillité… difficile de s’en passer ! Et pourtant, il est tout à fait possible de vivre avec peu, voir pas d’argent, et de manière encore plus épanouissante. Ce mois-ci Alors, on change ! s’intéresse à trois citoyens qui ont décidé de changer leur rapport à l’argent, par choix ou par nécessité… Parmi ces trois citoyens, Chantal. Le surendettement, Chantal et son mari l’ont connu lorsque l’entreprise qui les employait a fermé ses portes. Aujourd’hui, c’est terminé. Grâce au CPAS de Charleroi et de Financité, le couple a même retrouvé une capacité d’épargne. De quoi s’offrir chaque année des vacances prépayées sans grever le budget. Thu, 17 Nov 2016 18:55:00 GMT Alors on change! : Le lien à la terre https://www.telesambre.be/alors-on-change-le-lien-a-la-terre_d_19659.htmlhttps://www.telesambre.be/alors-on-change-le-lien-a-la-terre_d_19659.html La Terre, notre mère nourricière, est au coeur de ce nouveau numéro d' ''Alors, on change!'' L'être humain a graduellement perdu tout contact avec ses racines, pourtant naturellement ancrées dans la Terre. Heureusement, de plus en plus de citoyens en prennent conscience et décident d'agir pour recréer du lien là où l'artificiel a remplacé le naturel. Et ce, à tous les niveaux, même là où on ne s'y attend pas forcément !Prof de maths à Gerpinnes, Joël est aussi un ardent défenseur de la nature. Avec Lilas, son cheval de trait, il fait du débardage, du labourage et il nettoie aussi des tronçons du Ravel. Et ses activités ne s'arrêtent pas là : sur 50 ares, il cultive aussi des légumes de manière 100% naturelle. Des produits qu'il vend sur le marché dominical, près de chez lui.Ingénieur et professeur en structures à la faculté d'architecture de l'UCL-Tournai, Cédric ne jurait jadis que par le béton. Aujourd'hui, il remet ses croyances techniques en question et incite ses élèves à en faire autant, notamment à l'occasion de la semaine de la terre (crue) qu'il a initiée...L'objectif d'Helmut, c'est de ramener la nature au coeur des écoles, dans les cours de récréation ! Il a commencé avec celle de ses propres enfants, et depuis, les projets se sont multipliés. Fini les cours asphaltées bien nettes ! Vive les recoins, les buissons, les rondelles de bois ou les écorces qu'on peut toucher et déplacer.Depuis toujours, Francis est fasciné par l'art... du compostage ! Face aux pollutions constatées aux alentours des cimetières ou générées par l'incinération, il pousse le raisonnement encore plus loin : l'humusation des dépouilles mortelles. Un retour à la terre pour les corps qui ont été portés par notre terre nourricière. Thu, 13 Oct 2016 20:00:00 GMT Alors, on change ! : Le lien à la terre. Rencontre avec Joël de Gerpinnes https://www.telesambre.be/alors-on-change-le-lien-a-la-terre-rencontre-avec-joel-de-gerpinnes_d_19660.htmlhttps://www.telesambre.be/alors-on-change-le-lien-a-la-terre-rencontre-avec-joel-de-gerpinnes_d_19660.html La Terre, notre mère nourricière, est au coeur de ce nouveau numéro d' Alors, on change ! L'être humain a graduellement perdu tout contact avec ses racines, pourtant naturellement ancrées dans la Terre. Heureusement, de plus en plus de citoyens en prennent conscience et décident d'agir pour recréer du lien là où l'artificiel a remplacé le naturel. Et ce, à tous les niveaux, même là où on ne s'y attend pas forcément !Prof de maths à Gerpinnes, Joël est aussi un ardent défenseur de la nature. Avec Lilas, son cheval de trait, il fait du débardage, du labourage et il nettoie aussi des tronçons du Ravel. Et ses activités ne s'arrêtent pas là : sur 50 ares, il cultive aussi des légumes de manière 100% naturelle. Des produits qu'il vend sur le marché dominical, près de chez lui. Revoir l'émission complète : Alors, on change! : Le lien à la terre Thu, 13 Oct 2016 19:55:00 GMT Alors on change ! Accès à l'alimentation - le défi Hunger Race https://www.telesambre.be/alors-on-change-acces-a-l-alimentation-le-defi-hunger-race_d_19247.htmlhttps://www.telesambre.be/alors-on-change-acces-a-l-alimentation-le-defi-hunger-race_d_19247.html Pour son premier numéro de la rentrée, l’équipe d’Alors, on change ! vous raconte sa participation au défi sportif ''Hunger Race'', organisé par l’ONG SOS Faim et dont l’objectif était de récolter des fonds pour lutter contre la malnutrition dans les pays pauvres. Parce que se nourrir, c’est un droit élémentaire auquel un milliard de personnes n'a pas accès. Fatalité ? Sûrement pas ! SOS faim le sait et le fait savoir. L’occasion, pour nous, de parler de l’accès à l’alimentation via 4 portraits de citoyens engagés et qui nous interpellent. Olivier De Schutter était professeur de droit à l'Université Catholique de Louvain, quand il a été choisi comme rapporteur spécial des Nations-Unies pour le droit à l'alimentation. Un tournant dans sa vie, sans demi-tour ! Travailler au jardin potager collectif, s’occuper d’une épicerie hebdomadaire ou encore s’investir dans des activités de sensibilisation : c’est ce qui motive Frédérique et les bénévoles d’EKIKROK. Cette asbl encourage le développement d’une alimentation saine et durable dans une perspective de promotion de la santé et de l’éducation au développement Valérie Mostert est subjuguée par tout ce que la terre nous propose. Férue de permaculture, elle partage aussi ses recettes du potager à l’assiette au cours d’ateliers culinaires. Son objectif : stimuler la réflexion et le questionnement sur nos habitudes alimentaires. Claude Marion est agriculteur dans le Luxembourg et s’est trouvé démuni de terres pour mener à bien son projet d’élevage intégré. C’est autour de lui que la coopérative Terre en vue s’est créée. Son but : rendre la terre aux paysans en l’achetant pour eux Tue, 20 Sep 2016 19:00:00 GMT Alors on change ! : L'innovation technologique au service de la transition https://www.telesambre.be/alors-on-change-l-innovation-technologique-au-service-de-la-transition_d_16815.htmlhttps://www.telesambre.be/alors-on-change-l-innovation-technologique-au-service-de-la-transition_d_16815.html L'innovation technologique est au coeur de la nature humaine. Quand elle se met au service de la transition, elle prend tout son sens ! Alors, on change ! s'intéresse à celles et ceux qui s'emparent de nouveaux outils pour changer la société et c'est au Fablab de l'U-MONS que Lucie Hiel vous invite à découvrir les incroyables possibilités que recèle un outil comme celui-là, ouvert à tous.     Sat, 27 Feb 2016 19:19:00 GMT Alors, on change ! : La transition, source d'épanouissement https://www.telesambre.be/alors-on-change-la-transition-source-d-epanouissement_d_15635.htmlhttps://www.telesambre.be/alors-on-change-la-transition-source-d-epanouissement_d_15635.html La transition pour Jean-Denis qui consacre maintenant sa vie aux enfants ... pour Sophie qui retourne à la terre ... pour Nicolas et Sandrine qui sont coachs en réinvention professionnelle ... pour Nathalie qui se transforme en fée Dans ce nouveau numéro d’Alors, on change ! nous vous proposons de découvrir quatre portraits de citoyens qui ont trouvé dans le changement et la transition une source inépuisable d’épanouissement personnel, qu’ils partagent évidemment avec leur entourage.   Passionné par le monde des enfants depuis toujours, Jean-Denis a décidé de leur consacrer sa vie. Cela fait maintenant trente ans qu'il organise chaque année plusieurs stages dans son village ardennais de Clerheid. Un véritable puits de bonheur pour les milliers d'enfants qui ont passé quelques jours dans cet univers hors du temps.   De la communication à l'agriculture bio… Sophie a largué les amarres l'an dernier pour se recentrer sur l'essentiel : la terre et sa famille. Ancienne chargée de communication, elle a fait de ses mains son outil de travail et de la terre, son terrain d'action. Avec son projet de maraîchage bio « Raconte-moi des salades », elle tient à ce que le citoyen renoue avec le plaisir de la terre. Pour elle, c'est du bonheur à plein-temps.   Sandrine était psychologue, Nicolas était ingénieur, mais ni l’une ni l’autre n’était épanoui dans son travail. Qu’à cela ne tienne : ils ont décidé de tout quitter… mais pas du jour au lendemain ! Pour eux, le changement est un chemin, un parcours, une aventure qu’ils vivent à deux, depuis le début. Ils ont eu envie de partager leur expérience et se sont inventés un nouveau job : coach en réinvention professionnelle, à destination des gens qui, comme eux, en ont « marre d’en avoir marre » de leur travail.   Il n’y a pas que les soirs de pleine lune que Nathalie se transforme en gentille sorcière pour devenir « Natafée ». Amoureuse de la nature, elle emmène les enfants à la découvrir autrement, à travers des contes et des ateliers de cuisine sauvage. Amoureuse de l’humain, « Natafée » permet aussi aux autres de s’épanouir à travers des rencontres originales qu’elle coordonne dans son antre magique et hors du temps… Sat, 14 Nov 2015 19:00:00 GMT Alors, on change ! : S'amuser autrement ... https://www.telesambre.be/alors-on-change-s-amuser-autrement-_d_15622.htmlhttps://www.telesambre.be/alors-on-change-s-amuser-autrement-_d_15622.html Et si nous passions notre temps libre à nous faire du bien ? Cet été ''Alors, on change !'' a rencontré 4 acteurs de changement qui sont aux petits soins pour nos loisirs.  Wed, 16 Sep 2015 19:00:00 GMT Alors, on change ! : Transition et transmission https://www.telesambre.be/alors-on-change-transition-et-transmission_d_14206.htmlhttps://www.telesambre.be/alors-on-change-transition-et-transmission_d_14206.html Pour ce dernier numéro de la saison: on parle de "transition et transmission". A l’école, en famille ou auprès de parfaits inconnus, nous vous emmenons à la découverte de 4 citoyens dont l’enthousiasme est plus que contagieux. Alors, on change ! est un magazine de la RTBF et des télés locales qui s’adresse à vous qui vous posez des questions sur la façon dont nous consommons, dont nous organisons nos journées, dont nous vivons. Tue, 16 Jun 2015 19:00:00 GMT