Historique

ImageAvril 1973, à l'occasion de l'installation à Charleroi d'un centre de production de la RTB (sans F), création d'une "association sans but lucratif" pluraliste à caractère socioculturel: T.E.A.C. Télévision-Education-Art et Culture.
Point principal des statuts: relayer et favoriser les activités du Centre RTB spécialement dans les domaines de l'éducation permanente, de la formation et des loisirs; promouvoir et encourager la production audiovisuelle.
Membres fondateurs: les représentants des "forces vives" de la région.

Dès novembre 1973, T.E.A.C. s’est engagée dans plusieurs initiatives qui ont marqué son évolution: la mise en oeuvre d’un projet de vidéothèque de l’éducation permamente et la publication d’une revue "Savoir Vivre" en collaboration avec le centre RTB. Ces projets furent peu à peu abandonnés faute de moyens ou d’appuis suffisants.


Image
Mise en chantier d'un projet de Télévision participative à caractère communautaire et locale par câble (décision du Ministère de la Culture française) sur le site de l’ancienne commune de Gilly.



ImageAutorisation ministérielle le 3 mars pour 5 projets de Télévision participative dont celui de T.E.A.C.
La première émission expérimentale, après sensibilisation de la population, est diffusée les 18 et 19 décembre. Il s’agit de 80’ réalisées par les Gilliciens et pour les Gilliciens et diffusée sur la zone couvrant l’ancienne commune de Gilly (20.000 habitants), le télédistributeur est Brutélé, le canal de diffusion est celui de FR3. 
Une "autre télévision" est née sur base d’expériences menées au Canada, en Angleterre et en France.

Une convention sera ainsi signée entre la commune de Gilly, Brutélé, la Communauté française et T.E.A.C.


 ImageL’émission suivante ne sera pas programmée avant mai 1977. En raison de la fusion des communes, la 1ère convention était devenue caduque et il fallut attendre une nouvelle convention avec la Ville de Charleroi pour que la programmation puisse se poursuivre sur une zone de diffusion plus étendue puisqu’elle couvre alors les anciennes communes de Gilly, Lodelinsart, Jumet et Ransart (90.000 personnes).
Développement des émissions qui se régularisent au rythme d’une émission d’environ 1 heure le samedi matin tous les quinze jours.


ImageAprès deux ans de fonctionnement, il est apparu que la population ne pourrait prendre elle-même en charge l’expérience ce qui constituait pourtant une des finalités du projet. L’initiative est donc reprise par T.E.A.C. dès janvier 1980. 
Mise à l’étude d’un projet d’utilisation du câble de télédistribution dans le but de diffuser des émissions de formation avec la collaboration de la FUNOC: TELEDUC (formation à distance pour adultes par le biais de la télévision).


Image
Les moyens matériels et humains se développent mais les statuts du personnel restent précaires puisqu’il s’agit de CST.
Passage à une émission hebdomadaire (toujours le samedi matin) de 30 à 60’

METEO

METEO À Charleroi
Charleroi
°C
Max: °C - Min: °C
Vent: Km/h - Hum: %
Mar

Max:
°
Min:
°
Mar

Max:
°
Min:
°
Mar

Max:
°
Min:
°
Mar

Max:
°
Min:
°

Relevè :
METEO À Chimay
Chimay
°C
Max: °C - Min: °C
Vent: Km/h - Hum: %
Mar

Max:
°
Min:
°
Mar

Max:
°
Min:
°
Mar

Max:
°
Min:
°
Mar

Max:
°
Min:
°

Relevè :



FIL INFOS


KV Mechelen - RCSC: la sélection

 16:20 - 23 février 2018

Courcelles: diminution du prix des garderies

 13:34 - 23 février 2018

Brasserie du Pays Noir: un crowdfunding pour continuer de grandir

 11:56 - 23 février 2018

Charleroi: un award pour le bouwmeester

 10:21 - 23 février 2018

Avis de disparition: Robert Cavier

 22:27 - 22 février 2018

Aiseau-Presles: Tavernini ne se présentera pas aux élections communales

 16:37 - 22 février 2018

BNP Paribas Fortis Foundation: plusieurs associations récompensées

 11:20 - 22 février 2018

TEC: risques de perturbations ce 27 février

 10:21 - 22 février 2018

Thuin: les citoyens aideront à créer le Monopoly

 08:59 - 22 février 2018
INFOS TRAFIC
LES INFOS PAR COMMUNE



Vidéos les plus consultées